le jardin des idées

le jardin des idées

le jardin des idées

le jardin des idées

« Association pour le développement de la biodiversité  végétale, animale et humaine »

suite aux décision prises lors de la dernière Assemblée Générale, le jardin des idées devient apiculteur !

 

 

Le 5 avril 2020 le jardin des idées fait demande et reçoit de la part du Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation le numéro d’apiculteur NAPI : A5094942. Vous trouvez le récépissé en cliquant le logo pdf ci-contre.

Ugo Cassanello est le responsable juridique de cette déclaration.

 

Les démarches ne sont pas compliqués et sont totalement gratuites.

Les prochaines démarches administratives concerneront la déclaration des ruches du rucher à partir du mois de septembre.

 

 

Nous avons une seule ruche, que j'ai nommé "Alpha".

En haut de cette page vous avez l'image d'identification qui est reproduite sur le coté de la ruche.

 

L'essaim est sauvage, trouvé dans le jardin d’un particulier à Champhol en 2019.

Mis en ruche dadant 10 cadres par Brahim Bentaleb, l’essaim a passé l’hiver 2019/2020 au jardin des idées et se porte très bien !

 

 

Carnet de la ruche Alpha

Vendredi 28 mars

Première inspection de la ruche Alpha après l’hivernage.

La ruche a hivernée sur 7 cadres + une cloison.

Vérification du bon fonctionnement de la ruche cadre par cadre.

Les butineuses rentrent du pollen orange en quantité, des réserves en miel de l’année dernières sont encore présentes, présence du couvain du jour et beaucoup d’abeilles à naître très prochainement. Vu la reine, elle se porte bien.

La ruche à envie d’essaimer, trois a quatre cellules royales découvertes et détruites, l’une d’entre elles fécondée.

Rapide inspection et nettoyage du plancher : pas de traces visibles de varroa.

La colonie est en pleine forme, les ressources sont abondantes, faut vite donner de la place en décloisonnant et en rajoutant trois nouveaux cadres avec de la cire gaufrée.

 

Mardi 7 avril

Vérification du bon fonctionnement de la ruche cadre par cadre.

Pas vu la reine mais la ponte du jour est OK.

Présence de ponte de mâles et beaucoup d’alvéoles operculés (abeilles à naître bientôt), beaucoup de nectar encore liquide qui s’échappe des cadres durant l’inspection.

Deux cellules à reine en devenir, non pondues ont été détruites pour éviter l’essaimage.

Ajout de trois cadres avec de la cire gaufrée et marqués à la couleur de l’année : bleu.

Dimanche 12 avril

Pose du panneau signalétique réglementaire avec le numéro NAPI à proximité de la ruche.

Vérification du bon fonctionnement de la ruche cadre par cadre.

Les trois nouveau cadre ont étés bien bâtis. On y trouve du couvain et beaucoup de nectar.

La reine est justement en train de pondre dans l’un des nouveaux cadres.

 

Pose d’une hausse de 8 demi/cadres avec de la cire gaufrée, sans grille à reine : il faut que la reine puisse s’épanouir et trouver de la place pour pondre pour lui éviter la fièvre d’essaimage. Dans tous les cas cette hausse sera au final remplie de miel car au moment de la récolte les abeilles pondues seront déjà nées et les alvéoles seront remplis de miel !

 

A faire : nettoyer le couvre-cadre et placer un carton pour résorber l’humidité de la ruche.

 

Jeudi 16 avril

Vérification de l'état du peuplement de la hausse : les abeilles ont investi le cadre central uniquement pour le moment.

Il faut attendre encore et laisser faire avant d'ajouter la deuxième hausse avec la grille à reine.

 

Vendredi 15 mai

Visite à la ruche Alpha le 15 mai 2020.

La ruche dispose maintenant de deux hausse.

Celle accolée au corps de ruche est déjà pleine de miel operculé et la deuxième, au troisième étage, commence à se bâtir avec un cadre spécial « Ugo » sans cire gaufrée (mille fois merci Brahim): dans ce cadre toute la cire est neuve et le miel y est d’encore meilleures qualités médicinales.

Les jours avant j’avais fait deux petites visites à la ruche, la première pour enlever le couvre cadre plastique pour le nettoyage, et la deuxième pour le remettre en place.

A ce moment j’ai vu la deuxième hausse se remplir d’activité.

 

Les buts de la visite du 15 mai sont multiples:

 

- 1 - vérifier l’activité et santé globale de la colonie ALPHA,

- 2 - l’envie d’essaimage de la colonie,

- 3 - le couvain,

- 4 – les réserves en miel operculé,

- 5 – vérifier si la première hausse, remplie de miel toutes fleurs + colza, est prête à être récoltée,

- 6 – si tout va bien, prélever un essaim pour doubler la ruche ALPHA.

 

Tout va bien, l’activité bat son plein, la colonie n’as pas visiblement envie d’essaimer vu la place que nous lui avons fournis (quelques «amusettes» non pondues et rien de plus), le couvain y est parfait dans la balance entre ouvrières et faux bourdons et celui du jour est bien présent.

20 à 22 kilos de miel operculé sont prêts à la récolte dans la première hausse, la deuxième commence doucement à se remplir.

 

Nous décidons donc de prélever un essaim de la ruche ALPHA en faisant extrêmement gaffe à laisser l’ancienne reine sur place.

Dans une ruchette ils sont placées deux cadres de couvain, un cadre de réserves et un cadre à bâtir avec de la cire gaufrée. Un cadre de jeunes abeilles y est secoués dedans avant d’être remis dans la ruche ALPHA.

La ruchette est soigneusement fermée, y compris la porte, et placée à Gallardon durant un certain temps pour lui faire perdre tout repère géographique avec le jardin (sans qua les abeilles retourneront dans leur ruche d’origine).

Les abeilles du nouvel essaim vont se trouver (artificiellement) dépourvus de reine: elles vont donc transformer une cellule hexagonale pondue du jour, en cellule royale pour élever la nouvelle reine.

Cette nouvelle reine, dite de sauveté, sera probablement remplacée au moment le plus opportun, par une reine dite de supersédure, ceci au bon grès des abeilles, pondue elle dans une cellule royale ronde des sa conception.

 

La ruche ALPHA est suffisamment peuplée pour se remettre de ce prélèvement.

 

Dans la nouvelle colonie une nouvelle reine naîtra dans 16 jours tandis que les nouvelles ouvrières seront la dans 21 jours et les faux-bourdons dans 24.

Entre 24 et 31 jours la nouvelle reine effectuera des vols nuptiaux pour être fécondée et dans 33 jours elle commencera à pondre.

Dans 54 jours les abeilles pondues par la nouvelle reine naitreront et à ce moment la aucun des effectifs que nous avons prélevé de la ruche ALPHA sera en vie: la régénération sera totale.

 

Il faudra penser à un nom à donner à cette nouvelle colonie mais, avant cela, attendons de voir si elle sera viable et en bonne santé.

 

Vous pouvez voir tout ça en vidéo ci dessus.

 

dernière mise à jour le 16 mai 2019

info@lejardindesidees.org

soutenez

nous !